Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

Les moyens de garde - La Sante DE MON CHIEN

Les moyens de garde

Partir en vacances-ou même en week-end-avec son chien n’est pas toujours facile : certains hôtels, campings, locations saisonnières acceptent les animaux, mais ce n’est pas la majorité ! De plus, parfois votre compagnon déteste les longs voyages, ou son état de santé ne les lui permet pas. Alors quelle solution adopter ? Quel compromis entre le bien-être de votre chien, ses besoins, les vôtres, et le budget ? Petit tour d’horizon des différents modes de garde…

La famille ou les amis

Ils seront certainement ravis de vous faire plaisir, et c’est gratuit ! Mais ont-ils le temps, l’espace, la patience pour garder votre compagnon ? Si c’est oui, alors pas d’hésitation, mais n’oubliez pas de leur transmettre tous les renseignements indispensables, ni d’acheter suffisamment d’aliments pour la durée du séjour.

Le chenil ou la pension pour chiens

Laisser son chien dans un chenil ou une pension (version un peu plus « haut de gamme » que le chenil) n’est pas une décision facile à prendre, parce que votre animal va se retrouver dans un espace limité, avec quelques sorties, dans un endroit inconnu, au milieu de gens et de congénères qu’il ne connaît pas. Cela peut s’avérer traumatisant si ce séjour n’a pas été préparé : n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire, à des gens qui ont eu recours à ce mode de garde, afin de vous faire une idée. Allez visiter, posez toutes les questions concernant l’alimentation, les sorties, les soins, les jeux, etc… Renseignez-vous aussi sur les coûts, afin de les comparer à d’autres modes de garde. Certaines pensions sont luxueuses, mais le prix peut être assez élevé…

Le dog-sitting

Ce concept se développe aujourd’hui de plus en plus : le pet-sitter vient chez vous plusieurs fois dans la journée, prend soin de votre chien, le nourrit, le promène, joue avec lui. Éventuellement, vous pouvez jumeler le dog-sitting avec un home-sitting, et vous faites d’une pierre deux coups : la personne habite chez vous et garde la maison et le chien! L’avantage pour votre chien est qu’il reste dans un endroit connu et rassurant en votre absence, il conserve ses repères. Renseignez-vous sur les tarifs, et surtout sur la confiance que vous pouvez accorder à une personne à qui vous laissez les clés de chez vous… Utilisez le bouche-à-oreille, ou les sites dédiés, non sans vérifier les clauses du contrat.

La famille d’accueil / l’échange de garde

Solution intéressante pour les chiens sociables ! Souvent, les familles d’accueil ont à cœur de chouchouter votre animal. Il est aussi possible, via des sites internet, de faire un échange de garde ; ainsi, quand la famille d’accueil part en vacances, vous vous engagez à vous occuper de son animal. Cela nécessite une ou plusieurs rencontres préalables, voire un essai de courte durée. Mais c’est aussi la possibilité de créer des liens d’amitié entre chiens et propriétaires !

Pour vous aider dans votre choix, votre vétérinaire est un excellent interlocuteur. Il connaît certainement de bonnes adresses de pensions, des clients désireux de faire des échanges de garde, des amoureux des chiens qui souhaitent accueillir un ou deux chiens en garde ponctuelle, ou encore des étudiants souhaitant devenir dog-sitters…

Avant de confier votre animal

Pensez à laisser les consignes : habitudes alimentaires, de promenade, fragilités éventuelles, jouets favoris… Vérifiez ses vaccinations (pour un séjour en chenil, un vaccin contre la toux de chenil (trachéobronchite infectieuse canine) est recommandé), son traitement antiparasitaire (parasites externes et internes) ; laissez son carnet de santé, son certificat d’identification, les coordonnées de votre vétérinaire et des urgences, les numéros où l’on peut vous joindre.

Au retour, en fonction du mode de garde, il sera peut-être nécessaire de faire quelques vérifications (parasites) et mises au point (alimentation, obéissance : parfois nos compagnons prennent vite de « mauvaises » habitudes en notre absence…).

Autres articles de la rubrique