Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

L’hygiène bucco-dentaire - La Sante DE MON CHIEN

L’hygiène bucco-dentaire

Peu de propriétaires se soucient de l’hygiène bucco-dentaire de leur compagnon, sauf en cas d’haleine incommodante ou de dents abîmées et douloureuses. Or, pour que votre chien puisse « mordre la vie à pleines dents » le plus longtemps possible, il est important de se préoccuper dès son plus jeune âge de sa santé bucco-dentaire.

Pourquoi faut-il prendre soin de la bouche de votre chien ?

Les bactéries qui se trouvent à l’état naturel dans la salive s’agglomèrent à la surface des dents, et y produisent différentes substances qui forment une pellicule qui recouvre les dents : c’est la plaque dentaire. Petit à petit, la pellicule s’épaissit, s’insinue sous la gencive, se minéralise : le tartre apparaît, dans lequel sont concentrées un grand nombre de bactéries, à l’origine de l’odeur fétide et particulièrement désagréable lorsque votre compagnon vient vous faire des câlins !

Le tartre représente un réel problème de santé pour plusieurs raisons :

  • Il s’insinue sous la gencive, provoquant son irritation : gingivite visible sous forme d’un liseré rouge à la jonction de la dent, parfois saignements. La maladie parodontale entraîne ensuite douleur et déchaussement des dents, d’où de possibles difficultés pour s’alimenter.
  • Le tartre est un véritable nid à bactéries, à l’origine à la fois de la mauvaise haleine, mais aussi d’infections cardiaques ou rénales pouvant affecter gravement les vieux chiens.

Les facteurs qui favorisent l’apparition du tartre sont divers ; prédisposition raciale : essentiellement les races de petite taille, comme caniche, yorkshire, pékinois, bichon, shih-tzu, etc., chez qui le tartre peut apparaître même sur les dents de lait ! (en moyenne, le tartre apparaît entre 5 et 8 ans), mais aussi alimentation « molle » (humide), ainsi que certains problèmes digestifs.

Que faire en présence de tartre ?

Une fois que le tartre est installé, sous forme de plaques marron-grisâtres sur les dents (crocs, molaires, mais aussi incisives), seul un détartrage aux ultrasons, sous anesthésie générale, s’avère efficace. Les vibrations décollent et disloquent le tartre, et un jet d’eau continu l’évacue, tout en évitant l’échauffement des gencives. Le vétérinaire peut en profiter pour extraire les dents abîmées, cassées, douloureuses qui parfois ne tiennent plus que par la plaque de tartre ! Ensuite, il peut terminer par un polissage des surfaces dentaires, et prescrire un antibiotique pendant quelques jours, afin que les bactéries relarguées lors du détartrage ne provoquent pas d’infection.

Mais si des mesures préventives ne sont pas prises, le tartre reviendra très vite s’accumuler, et il faudra recommencer l’opération (en moyenne tous les 2/3 ans).

Comment prévenir l’apparition du tartre ?

L’action la plus efficace pour prévenir la formation de la plaque dentaire et du tartre est l’action mécanique :

  • Tout d’abord par un brossage régulier, auquel il vaut mieux habituer votre animal dès son plus jeune âge ! Ce brossage s’effectue soit avec une brosse à dents souple spéciale, soit avec un doigtier (capuchon de caoutchouc présentant des aspérités), soit avec votre doigt, sur lesquels on applique un pois de pâte dentifrice abrasive dont le goût est étudié pour plaire aux chiens, et qu’ils peuvent avaler. Si votre animal n’est pas habitué, l’apprentissage peut s’avérer long, en commençant par les crocs (face externe), puis les molaires, enfin les incisives, puis en frottant également la face interne des dents. Un rythme d’un à deux brossages par semaine est conseillé.
  • Pour les récalcitrants, les stressés, les pressés, il existe des solutions alternatives: du dentifrice en spray, des liquides à ajouter dans l’eau de boisson, de la poudre à base d’enzymes à mélanger aux aliments, des lamelles à mâcher, voire des friandises spéciales, qui retardent la formation du tartre ou le décollent mécaniquement de la dent.
  • Sans oublier de donner si possible à votre chien une alimentation à base de croquettes plutôt qu’à base de pâtées.

L’hygiène bucco-dentaire de votre chien est primordiale pour la santé de ses dents, mais aussi de tout l’organisme, et essentielle à son bien-être. C’est pourquoi il est important de s’impliquer au quotidien : il existe actuellement assez de solutions pour que vous trouviez celle qui vous convient le mieux ! N’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire.

Autres articles de la rubrique