Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

Les tiques : une question de santé publique - La Sante DE MON CHIEN

Les tiques : une question de santé publique

Les tiques aujourd’hui : une question de santé publique

On assiste depuis quelques années à une prolifération des tiques en France. Un phénomène qui s’explique, entre autres, par les voyages et échanges humains intercontinentaux, le réchauffement climatique, les migrations d’espèces animales, les pratiques agricoles… Parallèlement à cette prolifération des tiques, de nouvelles pathologies voient le jour, avec des risques de maladies graves et parfois mortelles souvent peu connues du grand public. Pour faire face à ces nouveaux risques, de nombreux acteurs et institutions se mobilisent en vue d’améliorer la prévention et faire avancer la recherche (INRA, laboratoires pharmaceutiques…).

Chez l’Homme on considère que si la durée d’attachement de la tique n’excède pas 12h, la probabilité de transmission de la maladie de Lyme est faible. La prévention est l’unique moyen de se protéger. Les maladies dites « vectorielles » sont les maladies transmises par un insecte ou un acarien « vecteur » qui contient l’agent microscopique à l’origine de la maladie*. Parmi ces maladies vectorielles, les plus fréquentes, chez l’Homme comme chez l’animal, sont les maladies transmises par les tiques.

Les tiques vectrices peuvent être infestées (c’est-à-dire en mesure de transmettre des maladies par morsure), par de nombreux agents pathogènes simultanément – jusqu’à 5 dans une étude récente**. Ces maladies passent généralement par la faune sauvage et peuvent être mortelles chez l’Homme, comme chez l’animal domestique.

Les maladies dites « vectorielles » sont les maladies transmises par un insecte ou un acarien « vecteur » qui contient l’agent microscopique à l’origine de la maladie. Parmi ces maladies vectorielles, les plus fréquentes, chez l’Homme comme chez l’animal, sont les maladies transmises par les tiques.

En France, chez l’Homme, la maladie transmise par les tiques la plus fréquente est la maladie de Lyme (ou borréliose de Lyme) : plus de 33 000 cas par an sont recensés*** et la maladie est devenue un enjeu de santé publique. La maladie est souvent difficile à diagnostiquer. Les tests de dépistage officiels ne sont pas encore parfaitement fiables. Il y a donc urgence à s’informer et adopter les bons gestes pour protéger toute la famille et les animaux de compagnie (chiens et chats).

 

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2870710/
** http://journals.plos.org/plosntds/article?id=10.1371/journal.pntd.0004539
*** http://www.santepubliquefrance.fr/Actualites/Borreliose-de-Lyme-33-200-personnes-touchees-par-la-maladie-en-France-en-2015

Autres articles de la rubrique