Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

Protéger sa famille contre les risques liés aux tiques - La Sante DE MON CHIEN
La Sante DE MON CHIEN

Protéger sa famille contre les risques liés aux tiques

Lors des sorties dans la nature, en forêt ou même dans les parcs et jardins, un risque guette : celui de contracter une maladie grave transmise par morsure de tique. Ce risque vaut pour les enfants, les adultes et même pour les animaux domestiques.

Les tiques sont des acariens visibles à l’œil nu, qui parasitent les mammifères (Homme, animaux sauvages et domestiques) en se nourrissant de leur sang. On trouve des tiques partout en France : dans les zones boisées, les champs et les prairies, mais aussi dans les murs de pierres sèches, voire même à l’intérieur des bâtiments. Même en ville, dans les parcs et les jardins, quand la végétation est suffisamment dense, on peut trouver des tiques. Les tiques sont très actives au printemps et en automne. Avec le réchauffement climatique, on peut même en rencontrer presque toute l’année.

Les tiques sont dangereuses car elles peuvent transmettre par morsure des maladies potentiellement graves si le diagnostic et le traitement ne sont pas réalisés à temps. Chez l’Homme, en France, la maladie à la plus connue est la Maladie de Lyme. Environ 30000 personnes sont concernées chaque année par cette maladie qui peut être très invalidante.

Pour protéger votre famille, voici 3 gestes indispensables à connaître au retour de balade :

  1. Porter des vêtements longs, des bottes, un chapeau : pour couvrir les parties du corps exposées
  2. Inspecter systématiquement l’ensemble de son corps et celui des enfants
  3. Inspecter aussi systématiquement le pelage de son chien et lui administrer préventivement un traitement contre les tiques.

En cas de morsure, il faut ôter le plus tôt possible la tique avec une pince ou un tire-tique, en tournant pour la retirer entièrement. Ne pas utiliser de désinfectant avant le retrait, cela pourrait favoriser la transmission de maladies. Désinfecter seulement la zone de morsure après.

Chez l’Homme, surveiller très attentivement la zone de morsure pendant un mois. Si une plaque rouge et ronde apparaît, consulter un médecin le plus rapidement possible.

Chez le chien, le retrait des tiques et la surveillance sont tout aussi essentielles. Si votre chien a été mordu par une tique, au moindre doute (fatigue, fièvre…) consultez un vétérinaire au plus vite.

Les chiens sont en général encore plus exposés aux risques par leur mode de vie, l’absence de vêtements et leur pelage qui limite la visibilité des tiques fixées. En plus du retrait systématique des tiques au retour des balades, il est donc toujours conseillé de leur administrer en prévention un acaricide (traitement qui tue les tiques). Leur utilisation est très courante et permet de limiter au maximum les risques de maladies transmises aux chiens par les tiques. N’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire : c’est lui qui est le mieux placé pour vous conseiller et prescrire l’antiparasitaire le plus adapté au mode de vie de votre chien.

Environ 30000 personnes sont concernées chaque année par la maladie de Lyme, qui peut être très invalidante si elle n’est pas diagnostiquée et traitée précocement.

En savoir plus sur la piroplasmose

Autres articles de la rubrique