Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

Qu'est-ce qui dérange votre chien ? - La Sante DE MON CHIEN
La Sante DE MON CHIEN

Qu’est-ce qui dérange votre chien ?

Les maladies canines les plus courantes transmises par des parasites

Si vous avez un chien, vous savez que les chiens sont une bouffée d’air frais. Ils ont l’habitude de vous emmener dehors plusieurs fois par jour. Certains jours, il peut être difficile de dire qui promène qui – mais nous sommes tous d’accord sur le fait que l’air frais et le soleil peuvent réconforter n’importe qui. Une étape importante consiste à s’assurer que, lorsque vous emmenez votre compagnon à l’extérieur, il est bien protégé contre les parasites qui pourraient vouloir le piquer ou s’accrocher à sa peau et transmettre également certaines maladies canines.  

Les dérèglements saisonniers, avec des températures plus chaudes et des hivers plus doux, contribuent à ce risque en permettant aux parasites qui transmettent des maladies de survivre plus facilement pendant plusieurs mois de l’année. De plus, les gens voyagent davantage dans le monde entier avec leur chien, avec comme conséquence la propagation de maladies dans de nouvelles régions. Prenez quelques instants pour en savoir plus et comprendre ainsi comment mieux protéger vos animaux de compagnie et votre famille. 
New call-to-action

 Le ver du cœur chez les chiens 

Les moustiques transmettent le ver du cœur aux chiens. Cette maladie, appelée dirofilariose, est courante dans les régions où les moustiques sont abondants, comme c’est le cas dans de nombreuses régions du monde. La maladie du ver du cœur est causée par un ver parasite qui peut infester n’importe quel chien, quel que soit son âge ou son sexeLes vers du coeur adultes, les filaires, vivent dans le sang du chien, en particulier dans son cœur et dans les vaisseaux sanguins adjacents. 

Les chiens infectés peuvent ne pas présenter de signes cliniques aux premiers stades de la maladie. Une fois que la maladie progresse et que les vers adultes se sont développés dans les vaisseaux sanguins, les signes de la maladie apparaissent. Les signes de la dirofilariose canine ne suffisent pas à établir le diagnostic, il peut s’agir de la toux, des difficultés respiratoires, la fatigue, la perte d’appétit et la perte de poids.  Chez le chien, la dirofilariose est une maladie qui peut être mortelle. Plus tôt les parasites responsables sont détectés et traités, meilleures sont les chances que votre chien se rétablisse avec moins de complications. Les vers du cœur chez les chiens limitent la circulation sanguine et peuvent causer des dommages à d’autres organes internes. Votre vétérinaire peut effectuer un test sanguin rapide pour détecter si votre chien a des vers du cœur. 

La piroplasmose, ou babésiose du chien 

Les tiques transmettent aux chiens un parasite microscopique, un protozoaire appelé Babesia qui provoque la babésiose. Ce parasite infecte les globules rouges du chien, ce qui entraîne une léthargie, un manque dappétit, de la fièvre, une anémie hémolytique (les globules rouges du chien se décomposent), une jaunisse (cest-à-dire un jaunissement de la peau, également appelé ictère) et une perte de poids. Des tests spécifiques, notamment des analyses de sang et un examen minutieux des frottis sanguins, sont nécessaires pour confirmer le diagnostic. Le traitement peut être intensif, et des transfusions sanguines peuvent être nécessaires.  

La leishmaniose chez le chien 

Certains types de phlébotomes transmettent le parasite protozoaire Leishmania aux chiens. La leishmaniose est une maladie grave qui touche une grande partie de lAmérique latine et des Caraïbes, lEurope du Sud, certaines parties de lAfrique du Nord et de lEst, ainsi que le Moyen-Orient et lAsie. En Italie, par exemple, la prévalence de cette maladie est estimée à plus de 17 %, touchant environ 1,2 million de chiens domestiques.  

Même si vous ne vivez pas dans ces régions mais que vous les visitez avec votre chien, il existe un risque de transmission. Il est important de savoir que la leishmaniose est une zoonose. Il s’agit donc d’une maladie qui peut être transmise à l’homme. Cela signifie que par la piqûre du phlébotome infecté, vous pouvez vous aussi être touché.  

La leishmaniose affecte les organes internes et la peau du chien. Vous pouvez remarquer des lésions cutanées, une perte de poids, de la fatigue, des pellicules, une perte de cheveux, une croissance anormale des ongles, un saignement de nez ou une hypertrophie des ganglions lymphatiques. Votre vétérinaire devra effectuer des tests de diagnostic spécifiques pour confirmer linfection.  

La bonne nouvelle est quil est possible de contrôler la leishmaniose grâce à une prévention adéquate: il est essentiel de protéger les chiens sains contre linfection, tout comme de réduire la propagation de la maladie des chiens infectés à dautres chiens ou même à lhomme. La lutte contre la propagation de la maladie repose sur deux facteurs principaux: la protection contre la piqûre de phlébotome et la vaccination.  

La borréliose de Lyme chez le chien 

La borréliose, communément appelée maladie de Lyme, est une maladie bactérienne transmise par les tiques aux chiens, aux chats et aux humains. Les symptômes comprennent de la fièvre, une perte dappétit, des articulations gonflées et douloureuses, et de la fatigue. Il est important de noter que les symptômes peuvent se développer seulement plusieurs mois après une morsure de tique. Les personnes qui sont mordues par une tique infectée peuvent développer un érythème migrant, une éruption rouge qui sétend et qui ressemble à une cible. Cette éruption nest pas facilement visible sur les animaux.  

L’anaplasmose chez les chiens 

L’anaplasmose est une maladie due aux bactéries : Anaplasma phagocytophilium et Anaplasma platysCes bactéries sont transmises aux chiens par les morsures de tiques. Cette maladie affecte les globules blancs des chiens, des chats et des humains. La fièvre, la léthargie, la perte d’appétit, les douleurs articulaires et la raideur apparaissent une à deux semaines après l’infection. Cette maladie bactérienne entraîne une diminution du nombre de plaquettes chez les chiens, et parfois les chats.  

L’ehrlichiose chez le chien 

L’ehrlichiose est une maladie bactérienne transmise aux chiens, aux chats et aux humains par les morsures de tiques. Cette maladie provoque des signes ressemblant à ceux de la grippe – fièvre, fatigue, douleurs articulaires, vomissements, diarrhée – généralement dans les trois semaines suivant la piqûre d’une tique infectée. Tout comme l’anaplasmose, des troubles hémorragiques peuvent également se produire chez les chiens atteints.  

La fièvre des montagnes Rocheuses chez les chiens  

La fièvre des montagnes Rocheuses ou rickettsiose est une maladie causée par une bactérie du nom scientifique de Rickettsia rickettsii. Elle est transmise aux chiens par plusieurs tiques différentes, notamment la tique américaine du chien et la tique des bois des Rocheuses.  Les humains peuvent être infectés par une morsure de tique ou à la suite d’un contact avec le sang et les liquides lymphatiques de la tique ou les excrétions lors du retrait des tiques engorgées de leur chien ou d’eux-mêmes. Les symptômes se développent dans les cinq à dix jours suivant l’exposition. Ils comprennent la fièvre, la perte d’appétit, l’élargissement des ganglions lymphatiques, l’inflammation des articulations, la toux ou la difficulté à respirer, les douleurs abdominales, les vomissements, la diarrhée et le gonflement du visage ou des extrémités. Entre 1 et 5 % des chiens atteints de la fièvre des montagnes Rocheuses meurent de la maladie. 

Comment protéger votre chien contre les maladies 

Ces parasites peuvent avoir un impact important ! C’est pourquoi il est si important de prendre les précautions nécessaires pour protéger votre compagnon à tout moment. Demandez conseil à votre vétérinaire sur les moyens de prévenir la propagation des maladies canines par les piqûres de moustiques, de tiques et de phlébotomes. Un contrôle approprié des parasites est vital et doit être fait tout au long de l’année pour réduire le risque d’infection qui pourrait causer de graves dommages. 

GP-R-FR-NON-200400070 

Autres articles de la rubrique