Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

Où se cachent les tiques dans votre environnement ? - La Sante DE MON CHIEN
La Sante DE MON CHIEN

Où se cachent les tiques dans votre environnement ?

Beaucoup d’entre nous imaginent que les tiques sont des parasites gênants que l’on peut trouver sur les chiens uniquement au printemps et en été. Pourtant ces parasites représentent un risque pour votre chien toute l’année; certains cherchant de la nourriture à l’extérieur, d’autres chassant à l’intérieur de votre maison.

Les tiques sont des parasites suceurs de sang, leur existence entière dépend d’une seule et unique chose : le sang de votre chien. On peut penser qu’un chien peut devenir le prochain dîner d’une tique, mais qu’en est-il de vous et de votre famille ? Les tiques peuvent transmettre des maladies dangereuses à tous ceux qui se trouvent sous votre toit. Voici les principaux endroits où les tiques se cachent dans votre environnement.

1. Sur votre chien

Avant tout, les tiques se cachent sur votre chien. Ces petits acariens nuisibles peuvent s’accrocher à l’arrière de la tête, sous le collier, derrière et dans les oreilles, près de ou sous la queue, sur et sous les pattes… tout endroit chaud et caché où ils peuvent passer inaperçus jusqu’à cinq jours, tout en se nourrissant du sang de votre chien et en transmettant éventuellement des maladies. Si vous trouvez une tique sur votre chien, mais qu’elle n’est pas attachée, enlevez-la immédiatement et éliminez-la correctement. Si vous trouvez une tique fixée à la peau de votre chien, rapprochez vous de votre vétérinaire pour l’éliminer et connaitre les risques potentiels.

2.Dans les voitures

Vous ne considérez peut-être pas votre véhicule comme un endroit où l’on peut trouver des tiques, et pourtant c’est le cas. Votre véhicule peut être un excellent moyen pour les tiques de faire un long trajet, par exemple de votre sentier de randonnée préféré à votre domicile, surtout si vous faites une randonnée avec vos chiens. N’oubliez pas de vous examiner, vous et votre chien, après une promenade dans le parc ou une randonnée dans les bois, afin d’éliminer les tiques qui pourraient essayer de rentrer chez vous en auto-stop.
New call-to-action

3.Dans les tas de feuilles, dans les déchets de jardin

Que vous ramassiez des feuilles ou que vous tailliez des buissons, des tiques peuvent se cacher dans les débris car il est possible qu’un animal se soit approché, se soit reposé ou ait frôlé la végétation dans le passé, laissant éventuellement des tiques dans la zone pour chercher un autre repas plus tard. Assurez-vous de vous débarrasser correctement de tous les débris végétaux une fois qu’ils ont été ramassés, puis vérifiez que votre peau et vos vêtements ne contiennent pas de tiques après avoir travaillé dans la cour, car elles peuvent facilement s’attacher à vous lorsque vous êtes dehors.

4. Dans les zones boisées

Les tiques aiment les animaux, et les animaux aiment les bois. Si votre jardin est entouré de zones boisées, il y a de fortes chances que vous trouviez des tiques dans les bois. Cela ne veut pas dire que vous et votre chien devez éviter la nature, mais simplement que vous devez faire très attention à vérifier si vous et votre chien avez des tiques après votre promenade dans les bois.

5. Dans l’herbe haute, les buissons et les broussailles

Vous savez comment les chasseurs grimpent dans les arbres et attendent qu’un animal passe par là ? Les tiques font la même chose sur les herbes hautes et les broussailles. Elles ne peuvent pas voler et elles ne sautent pas, mais elles sont très douées pour attendre, s’agripper et s’attacher à la nourriture.

6. Dans les vieux murs, la niche du chien, ou même dans la maison pour certaines tiques !

Il existe une espèce de tique, Rhipicephalus sanguineus, qui aime particulièrement la chaleur et résiste bien à la sécheresse. Les tiques de cette espèce affectionnent particulièrement les anfractuosités dans les vieux murs de pierres, on l’appelle parfois tiques des chenils. On peut même la trouver dans les habitations où elle est capable d’effectuer l’ensemble de son cycle de vie. C’est pourquoi la protection anti-tiques de votre chien est essentielle, afin que votre maison reste saine.

Il est important de vérifier soigneusement votre animal avant d’entrer à l’intérieur après une longue période passée à l’extérieur, et il est encore plus important de le protéger durablement contre les tiques au préalable. Consultez votre vétérinaire pour éviter que ces parasites ne s’installent sur votre chien.

GP-R-FR-NON-200500057

Autres articles de la rubrique