Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

7 questions indispensables qu’il faut se poser avant d’acheter un chien - La Sante DE MON CHIEN
La Sante DE MON CHIEN

7 questions indispensables qu’il faut se poser avant d’acheter un chien

Il est très important de vous rendre compte que lorsque vous voulez acheter un chien ce n’est pas comme si vous faisiez un achat banal et anodin. Il s’agit d’un être vivant qui respire comme vous et va devenir un membre de la famille à part entière, un ami, un confident ; il va faire preuve envers vous d’un amour inconditionnel, vous inonder de câlins, devenir un compagnon pour la vie. Au moment même oous tomberez follement amoureux de lui nt o lle à part entière, un ami, un confident, un agnie devient encore plus intense sont ù vous rencontrerez votre chien, vous ressentirez un coup de foudre instantané. Vous n’écouterez plus que votre cœur, faisant taire votre esprit, en particulier si ce chien n’est autre qu’un adorable petit chiot et, pendant un jour ou deux, vous risquez même de ne plus parvenir à raisonner clairement. C’est pourquoi il est particulièrement important de réfléchir avec soin avant de prendre cette décision qui bouleversera votre vie et surtout avant de rencontrer cette adorable boule de poils. Après tout, votre vœu le plus cher est d’offrir à votre chien la meilleure vie possible. Vous devez donc vous assurer que vous êtes prêt, que vous le désirez vraiment et que vous êtes capable de vous occuper de lui. Pour vous aider, voici les 7 questions que vous devrez vous poser avant même de commencer à rechercher votre compagnon pour la vie.

1. Qui sera responsable du chien ?

Avez-vous toujours vécu avec un chien à vos côtés ? Recherchez-vous de la compagnie ? une certaine protection ? un compagnon de route ? une présence réconfortante ? Voulez-vous acheter ce chien pour faire plaisir à un membre de votre famille, votre enfant par exemple ? Que vous viviez seul ou en famille, votre chien deviendra un membre à part entière de la famille à la minute où il entrera dans votre univers. Connaître la raison de ce désir d’acquérir un chien constitue donc la première étape qui vous permettra de vous investir dans cette relation et d’accueillir cet animal dans votre vie. Si vous achetez le chien pour faire plaisir à votre partenaire, il est préférable que vous vous posiez tous les deux ces questions. Si vous l’achetez pour votre enfant, considérez plutôt que c’est vous qui vous occuperez principalement de ce chien ! Pour développer une relation épanouissante avec votre chien vous devez avoir des attentes raisonnables, vous engager tout au long de votre vie pour lui et prendre soin de lui. Les chiens sont des animaux qui vivent naturellement en meute. Le chef de la meute sera donc typiquement le chef de la maisonnée c’est-à-dire le plus souvent la personne qui endosse la responsabilité de la santé et du bien-être du chien. Il est important de bien comprendre et d’accepter franchement cette responsabilité.

2. Gagnez-vous suffisamment votre vie pour prendre correctement soin de votre animal ?

En plus de l’investissement nécessaire à l’achat ou à l’adoption de votre chien, vous devrez prendre en compte les soins de base et ce qu’ils impliquent financièrement. Si vous optez pour un chiot, vous devrez faire face aux premières visites vétérinaires essentielles de tout chiot au cours desquelles seront faites les différentes injections vaccinales. Les chiots nécessitent plusieurs injections vaccinales donc plusieurs visites. Selon le pays où vous vivez, certains vaccins peuvent être requis par la loi (le vaccin antirabique en particulier), alors que d’autres sont essentiels pour protéger votre animal de maladies contagieuses graves largement répandues <LIEN SUR LA VACCINATION DU CHIEN : CONTRE QUELLES MALADIES PROTÈGE-T-ELLE > Si vous adoptez un chien, mais que vous ne connaissez pas son passé vaccinal, vous devrez, par sécurité, recommencer tous les vaccins ; enfin il vous faudra prévoir des rappels de vaccination annuels. Il est également important de prévoir une visite annuelle chez votre vétérinaire une fois votre chien devenu adulte ; en effet il aura besoin de soins réguliers. Au cours de ces rendez-vous le vétérinaire fera le bilan de la santé mentale et physique de votre animal ; il en profitera également pour vous informer sur la prévention de maladies graves et vous proposera les traitements antiparasitaires permettant de le protéger contre les puces, les tiques ou d’autres parasites externes ainsi que contre les parasites internes. Il est également important de pouvoir parer à des soins médicaux imprévus. Les assurances pour animaux peuvent vous aider à réduire la charge financière des différents aléas médicaux ou chirurgicaux survenant au cours de la vie de votre animal, mais il est important que vous puissiez prendre soin de lui à tout moment. Vous devrez également prévoir l’achat de nourriture et de matériel (le nécessaire pour un couchage douillet, des gamelles, une laisse, une brosse, des jouets, des friandises…). Certaines races de chiens, en particulier ceux à poils longs, doivent aussi se faire toiletter régulièrement contrairement aux chiens à poils courts. Vous devrez peut être aussi prendre en compte les frais liés à l’éducation canine, régler des personnes pour promener votre chien s’il reste seul à la maison toute la journée, ou pour le mettre certains jours en garderie ou en pension pendant les vacances.
New call-to-action

3. Avez-vous assez de place pour lui ?

Les chiens ont besoin d’espace, à l’intérieur comme à l’extérieur. Si vous vivez en appartement, prenez en compte la surface dont votre chien a besoin ainsi que les endroits où vous irez vous promener ou jouer avec lui dehors. Cela dépend bien évidemment de la race qui vous intéresse. Croyez le ou non, certains chiens de race géante (dogues allemands) peuvent vivre très bien dans un appartement parce qu’ils sont moins actifs que d’autres races, de petite taille, très énergiques (Border terrier par exemple) qui peuvent vous rendre fous en appartement parce qu’ils adorent courir et chasser. Ces derniers sont certainement plus adaptés à vivre dans une maison entourée d’un jardin si possible. Si vous vivez en maison, avez-vous un jardin clos ? Vous n’avez pas nécessairement besoin d’un jardin entouré d’une clôture, mais ce sera plus facile pour vous et votre chien. Si vous êtes en location, votre propriétaire accepte-t-il les chiens ? Beaucoup de contrats de location ont des clauses bien précises concernant l’accès aux animaux de compagnie.

4. Aurez-vous suffisamment de temps pour vous occuper de votre chien ?

Bien sûr vous prévoyez de passer la majeure partie de votre temps libre avec votre chien, mais celui-ci a également des besoins quotidiens. En effet il dépend de vous pour tout : manger, faire ses besoins, faire de l’exercice, l’éduquer, le câliner, jouer avec lui, etc. Et vous devrez proposer ces activités tous les jours à votre chien. Aurez-vous la possibilité de sortir votre chien pour ses besoins au cours de la journée ? Pourrez-vous promener votre chien avant d’aller au travail et le soir en rentrant du travail ? Si vous travaillez très tard ou voyagez souvent qui prendra soin de votre chien pendant votre absence ? Si vous ne vivez pas seul chacun peut facilement prendre un peu de son temps pour s’occuper de votre chien ; en revanche si vous vivez seul, assurez-vous d’avoir déjà planifié comment combler les besoins de votre chien en votre absence.

5. Quel mode de vie allez-vous offrir à votre chien ?

Si vous avez vérifié que vous avez assez de ressources financières et avez suffisamment d’espace et de temps pour votre chien, il est temps de commencer à réfléchir sur votre mode de vie pour savoir si votre chien pourra facilement s’y adapter. Aimez-vous être toujours dehors ou êtes-vous plutôt tranquille et casanier ? Vivez-vous près d’une forêt ou d’une étendue d’eau ou bien dans un appartement au sommet d’une tour ? Il existe tellement de races de chien différentes. La Société centrale canine tient un registre de 243 races en France et la fédération cynologique internationale en compte 344.1 Avec un petit peu de réflexion et de recherche, vous trouverez certainement une race qui corresponde à votre mode de vie. Par exemple, si vous rêvez d’un chien de salon, vous vous orienterez probablement sur une race de petit format. En revanche, si vous êtes tous des fans de randonnée et de camping, vous vous tournerez peut-être plus sur un format plus important. Avant de vous adresser à un éleveur ou de vous rendre dans un refuge, prenez le temps de rechercher avec attention plusieurs races de chiens. Rappelez-vous que vous êtes destiné à tomber amoureux : il vaut donc mieux tomber amoureux d’un chien qui partage votre mode de vie et vos intérêts.

6. Avez-vous certains problèmes de santé dont vous devez tenir compte ?

Il est essentiel de considérer votre santé et votre bien-être, ainsi que ceux de votre famille avant d’amener un chien chez vous. Vous, ou un membre de votre famille, est-il allergique aux chiens ? La dernière chose à faire c’est de faire entrer une boule de poils chez vous pour découvrir tout simplement que vous-même, ou un être qui vous est cher, présente une allergie sévère en présence de votre nouveau compagnon. Cela serait désastreux pour tout le monde, y compris pour votre chien. Devez-vous prendre en compte d’autres limitations de santé ? N’oubliez pas que votre chien a besoin d’un exercice régulier pour rester en forme et en bonne santé. Vous devrez donc lui permettre de se développer que ce soit en jouant avec lui à la balle dans le jardin ou en faisant de grandes promenades. Prenez également en compte certaines limites liées à la santé de votre chien. Lorsque vous vous intéressez aux différentes races de chien, faites bien attention aux prédispositions de chaque race vis-à-vis de différentes maladies. Si vous optez par exemple pour une race canine prédisposée au diabète, serez-vous prêt à faire tout ce qu’il faudra pour aider votre chien, s’il devient diabétique, à vivre une vie en bonne santé et pleine de joie ? <LIEN SUR L’ARTICLE DU TRAITEMENT DU DIABÈTE >

7. Qu’attendez vous de votre nouvel ami pour la vie ?

Vous pouvez vous attendre à ce que votre animal ressente pour vous un amour inconditionnel et vous apporte beaucoup de joie. Vous éclaterez de rire régulièrement mais vous ressentirez également certaines frustrations de temps à autre. Les chiens sont des animaux. Ils parlent un langage très différent du nôtre, mais avec un peu de temps et d’attention vous pourrez apprendre leur langage et même commencer à le parler. Ce sont des êtres fascinants ayant un grand sens de l’intelligence émotionnelle. Vous vous apercevrez très rapidement que votre chien peut décrypter votre humeur et la modifier. Vous verrez également qu’ils ont la manie de faire disparaître certaines choses de temps en temps comme vos pantoufles, des aliments ou des papiers. La meilleure chose à attendre c’est que vous aurez besoin d’investir du temps et tout votre talent pour aider votre chien à se sentir bien chez vous et à trouver sa place dans votre famille. Vous pourrez vous attendre aussi à grandir et à vous épanouir car votre chien mettra tout en œuvre pour vous montrer comment apprécier la vie, jour après jour.

GP-R-FR-NON-200600058

Autres articles de la rubrique