Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

9 clés pour percer les mystères du sommeil de votre chien - La Sante DE MON CHIEN
La Sante DE MON CHIEN

9 clés pour percer les mystères du sommeil de votre chien

Votre chien est probablement l’être le plus affectueux existant sur terre. Vous êtes certainement ravi qu’il s’endorme à proximité, c’est de sa part un signe d’amour et d’affection à l’état pur. Pour vous, c’est également une excellente occasion de l’observer car bien qu’il dorme, il communique d’une certaine façon avec vous. Comprendre son langage corporel vous permettra non seulement de vous rapprocher de lui, mais aussi d’évaluer son état de santé et son bien-être. Percez donc les mystères de 9 comportements habituels d’un chien pendant son sommeil et vous saurez ce qu’il pense.

Il vous fait des câlins

Même si c’est vous le maître (du moins il faut l’espérer !), lorsque votre chien choisit de dormir à côté de vous il fait preuve d’une grande confiance en vous. Après tout vous êtes un « humain », et pas un chien. Par conséquent si votre chien vous fait un câlin, c’est un signe de pur bien-être et de relaxation totale. Il vous montre ainsi qu’il vous aime et se fie totalement à vous.

Il se met à courir sur place

Observer un chien qui dort s’avère parfois assez cocasse, en particulier lorsqu’il se met à courir sur place. Il y a fort à parier que votre chien se trouve à ce moment précis dans une phase de son sommeil appelée « sommeil paradoxal » et rêve qu’il court ou va chercher la balle que vous venez de lui lancer. Dans un cas comme dans l’autre, il rêve de ce qu’il aime faire par dessus tout, filer à la vitesse du vent. Un chien qui rêve se réveille toujours rapidement si on le repousse légèrement et gentiment. En revanche si son sommeil vous paraît trop agité, consultez bien entendu votre vétérinaire pour vérifier l’absence d’un trouble du sommeil.
New call-to-action
Il dort sur le dos, les pattes en l’air

Vous avez déjà certainement observé votre chien dormir avec les 4 pattes en l’air. Il vous a paru évident qu’il était alors complètement détendu et à l’aise. Vous pouvez être fier, vous avez réussi à créer un environnement où votre chien se sent parfaitement en sécurité. Sachez que ce n’est jamais le cas lorsqu’un chien se trouve dehors, dans la nature : il s’endort alors toujours dans une position lui permettant de réagir très vite à la moindre situation inattendue. N’est-il pas merveilleux de savoir que votre chien se sent pleinement en sécurité dans votre maison ?

Il s’aplatit sur le ventre comme une crêpe

Vous le verrez souvent dormir dans cette position lorsqu’il fait très chaud dehors. En effet, il essaye par tous les moyens de se rafraichir, et la meilleure façon pour lui d’y arriver lorsqu’il sommeille c’est de s’étaler de tout son long, le ventre au contact du sol ou de la terre. N’oubliez pas dans ce cas de vous assurer que votre chien est bien protégé des puces, des tiques et des aoûtats : en effet lorsqu’il s’allonge sur l’herbe, il expose la totalité de son corps à ces parasites nuisibles qui peuvent, lorsqu’il s’agit des puces, se disséminer ensuite dans toute votre maison.

Il dort sur le flanc

Lorsqu’un chien est détendu et se sent bien, il se couche sur le flanc (sur un côté) en étendant ses pattes. Cela ne pose aucun problème s’il s’allonge ainsi sur le sol, mais c’est nettement moins drôle lorsqu’il s’endort à coté de vous.

Il se met en boule, le museau dans la queue

La position en boule, truffe dans la queue, fait partie des positions naturelles qu’adopte un chien pour dormir. En dormant ainsi il essaye de se protéger et de se mettre en sécurité. Les chiens qui dorment dehors adoptent généralement cette position pour se reposer tout en étant protégé et en gardant la chaleur.

Il ronfle

Votre chien ronfle quand il dort ? Pas de chance, certains chiens ronflent naturellement alors que d’autres ronflent en raison d’une allergie, d’un problème de santé ou d’un excès de poids. Si les ronflements de votre compagnon à quatre pattes vous inquiètent, parlez-en à votre vétérinaire.

Il jappe ou aboie

Nous parlons pendant notre sommeil, alors que les chiens jappent ou aboient pendant qu’ils dorment. Ils se trouvent alors pendant leur phase de sommeil paradoxal et rêvent de quelque chose… Peut-être de tous les bons moments partagés ensemble au cours de la journée ?

Il pleure ou gémit

Tant que votre chien gémit ou pleure pendant son sommeil, il ne faut pas trop s’inquiéter. Comme lorsqu’il aboie, il se trouve très certainement au milieu d’un de ses rêves et réagit à ce qui se passe dans ce rêve. En revanche si au beau milieu de la nuit, votre chien est réveillé et gémit, vous devrez y prêter attention. De même, si votre chien dort normalement toute la nuit puis brusquement commence à se réveiller pour aller boire ou demander à sortir, cela peut être un signe précoce de maladie. Tout changement brutal des habitudes de votre chien doit vous amener à consulter votre vétérinaire pour vous assurer que tout va bien.

Vous tirerez probablement vos propres conclusions sur les liens que vous aurez pu tisser lors de ces moments partagés. Il est tout aussi agréable pour votre chien d’être câliné par vous que pour vous de recevoir ses câlins. Pour que vous passiez tous deux de belles nuits, assurez-vous que votre chien est à jour de ses vaccins et qu’il est bien protégé contre les puces et les tiques ; cela vous permettra d’éviter, en particulier, que les puces n’envahissent votre espace. Choisissez bien un endroit de votre maison où vous souhaitez qu’il dorme et aménagez-lui un espace bien douillet. Cela permet de délimiter clairement un espace de repos uniquement pour lui qui n’est pas votre lit.

N’oubliez pas de ne pas laisser entrer votre chien dans la chambre de votre bébé ou de votre jeune enfant, ainsi que dans celle de personnes allergiques, asthmatiques ou malades. Pour rester maître de la situation tout en essayant de partager des moments de complicité avec votre chien n’oubliez pas que c’est vous qui fixez les règles et votre animal doit les respecter.

GP-R-FR-NON-200600057

Autres articles de la rubrique