Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

Mon chien et moi : comment préparer la visite chez le vétérinaire ? - La Sante DE MON CHIEN
La Sante DE MON CHIEN

Mon chien et moi : comment préparer la visite chez le vétérinaire ?

Vous devez aller chez le vétérinaire, soit pour la visite vaccinale annuelle de votre chien soit parce qu’il est malade.

Vous commencez à vous sentir légèrement anxieux à l’idée de devoir prendre la voiture, attendre dans la salle d’attente puis assister à la consultation.

Si peu à peu vous sentez monter en vous une bouffée d’angoisse, imaginez dans quel état de stress se trouve également votre chien ! Rassurez-vous, il existe un certain nombre de moyens pour réduire ce niveau de stress aussi bien avant, durant ou après la visite chez votre vétérinaire.

Si vous en tenez compte, vous verrez que cela profitera tout autant à votre animal qu’à vous.

Avant de vous rendre à la clinique

La première chose à faire consiste à prendre rendez-vous chez votre vétérinaire. C’est essentiel même si cela ne vous semble pas évident au premier abord. En effet dans la plupart des cliniques les vétérinaires ont beaucoup de travail ; ainsi si vous arrivez sans rendez-vous pour voir votre vétérinaire, vous risquez d’attendre longtemps ce qui peut être assez stressant pour vous comme pour votre compagnon déjà suffisamment nerveux comme cela.

Lorsque vous appelez pour prendre rendez-vous expliquez, clairement les raisons de votre venue, en précisant s’il s’agit d’un examen de routine pour refaire les vaccins ou d’un problème de santé bien spécifique (décrivez grossièrement les symptômes de votre animal dans ce cas).

Demandez également à l’auxiliaire de santé vétérinaire (ASV) qui prend le rendez-vous si vous devez suivre certaines instructions avant de venir en consultation, par exemple prélever un échantillon de selles pour que votre vétérinaire l’examine au microscope ou laisser l’animal à jeun depuis 8 heures pour pouvoir réaliser certains examens. De toute façon ce n’est pas forcément une bonne idée de donner à manger à votre animal avant un trajet en voiture.

Maintenant que vous avez pris votre rendez-vous, il est important que vous sachiez quel type de consultation vous aurez en fonction de la raison de votre visite. Vous pouvez aller en consultation pour différentes raisons :

  • La vaccination. La primovaccination (première vaccination nécessitant souvent plusieurs injections espacées d’un mois) est réalisée lors de votre première visite chez le vétérinaire, ou bien lorsque vous adoptez votre animal. Par la suite des vaccinations de rappel sont programmées régulièrement (tous les 1 à 3 ans) selon les vaccins spécifiquement nécessaires pour votre chien, son mode de vie, l’endroit où il habite…
  • L’examen médical annuel. Cette visite importante comprend un examen général de santé, l’administration des rappels vaccinaux nécessaires et la vérification que votre compagnon est bien protégé contre les parasites externes (puces et tiques) et internes (parasites intestinaux, éventuellement dirofilariose cardiaque ou parasites pulmonaires).
  • Le bilan de santé général. Il est réalisé en particulier chez le chien sénior et permet d’évaluer minutieusement son état de santé pour prévenir le développement des maladies apparaissant à partir d’un certain âge, faire le point sur l’alimentation, vérifier l’état des dents, des yeux, de la peau…
  • Un problème médical/un traitement. Cette consultation a lieu lorsque vous êtes préoccupé par l’état de santé de votre chien et que vous souhaitez que votre vétérinaire l’examine afin de déterminer ce qui se passe et vous propose au besoin un traitement.
  • La visite de suivi médical. Ces consultations sont particulièrement importantes lorsque votre chien est pris en charge pour une maladie chronique ou un problème de santé persistant. Il peut s’agir par exemple de certaines maladies de peau (dermatoses allergiques) ou de maladies chroniques comme le diabète.

Vous aurez à cœur de préparer votre compagnon pour ces différentes visites. Pour cela ce que vous devez faire avant tout c’est garder votre calme et rester zen. Votre chien sent lorsque vous être nerveux ou stressé et répondra en conséquence à ce comportement.

Un des moyens de préparer votre chien consiste à réaliser une « répétition » de l’examen clinique qu’il va subir pour l’habituer à être manipulé, en particulier au niveau de sa face (oreilles, paupières, babines, dents), de ses pattes (y compris les orteils et les coussinets) et de sa queue. Si vous avez un chien de petit format et envisagez de le mettre dans un panier de transport, sortez ce dernier plusieurs jours avant afin que votre chien s’y habitue.

Placez-y certains jouets, friandises ou sa couverture préférée. Si votre chien entre de lui-même dans le panier félicitez-le chaleureusement. N’hésitez pas à utiliser ce panier de transport pour d’autres occasions, plus agréables, que le vétérinaire, par exemple pour vous rendre dans un lieu de promenade éloigné ou en vacances, afin que votre chien n’associe pas systématiquement ce panier au vétérinaire.

Dans le même ordre d’idée, si votre seul trajet en voiture avec votre chien est celui qui l’amène à la clinique vétérinaire, votre compagnon fera immanquablement l’association entre les deux (et vous aurez beaucoup de mal à le faire grimper en voiture !).

Utilisez donc la voiture pour effectuer le plus souvent des trajets agréables afin que votre chien associe ce mode de transport à quelque chose de positif. Enfin, s’il vous arrive de vous rendre à la clinique vétérinaire pour de simples achats de traitements antiparasitaires ou d’aliments, n’hésitez pas à y aller avec votre chien, ainsi il n’associera pas forcément ce trajet avec une consultation désagréable.

Si votre chien n’est pas malade et que vous avez pris rendez-vous pour une simple consultation vaccinale, vous pouvez faire avec lui une grande promenade avant de l’amener à la clinique ; ainsi il sera plus calme et détendu et supportera mieux sa consultation vaccinale.

Une fois à la clinique vétérinaire

Même si vous avez plusieurs animaux à la maison, il se peut que votre chien ne soit pas à l’aise en voyant les autres animaux présents dans la salle d’attente, d’autant plus que ces derniers sont généralement anxieux.

N’hésitez pas à le laisser à l’abri dans son panier de transport ou à le tenir en laisse au pied pendant que vous attendez. Si votre chien s’angoisse facilement, prévenez votre vétérinaire et demandez-lui si vous ne pouvez pas attendre dans une salle de consultation.

Vous pouvez aussi demander à l’ASV de vous prévenir lorsque vient votre tour pendant que vous attendez sur le parking dans votre voiture ou que vous le promenez dans la cour devant la clinique. Si vous n’habitez pas trop loin de la clinique, n’hésitez pas à passer devant de temps en temps avec votre chien et récompensez-le s’il se comporte bien et ne montre pas de signes d’angoisse.

New call-to-action

Vous venez maintenant d’entrer dans la salle de consultation avec votre vétérinaire. L’idéal est de laisser quelques minutes à votre chien pour qu’il s’habitue à ce nouvel environnement. N’oubliez pas de le rassurer pendant que le vétérinaire l’examine ou que l’ASV le maintient. Restez bien attentif(ve) pendant toute la consultation et n’hésitez pas à aider votre vétérinaire lorsqu’il vous le demande.

Toutefois faites attention si votre chien présente des signes d’agressivité pendant la consultation. Le mieux est alors de vous écarter et de laisser faire l’équipe soignante sans caresser votre compagnon pour ne pas renforcer ce comportement.

Vous pouvez également apporter quelques friandises appréciées par votre chien et les lui donner (si votre vétérinaire est d’accord) une fois la consultation terminée comme récompense ou pour le distraire.

Si vous restez calme tout au long de la consultation, vous en verrez immédiatement les bienfaits et la consultation se déroulera très certainement sans aucun problème.

De retour à la maison

Ce que vous ferez en rentrant chez vous dépend de l’état de santé de votre chien.

Si vous étiez venu pour une simple consultation vaccinale, pourquoi ne pas refaire une promenade « de récompense » avec votre animal ; ainsi il associera cette visite positivement à deux rendez-vous agréables, une grande promenade « pré-visite » et une promenade « post-visite » ce qui diminuera son stress la fois suivante.

En revanche, si votre chien souffre d’une maladie nécessitant une surveillance étroite ou un traitement médical, votre vétérinaire peut éventuellement vous demander de surveiller l’apparition d’autres signes ou changements et de le prévenir s’ils surviennent. Vous aurez certainement discuté avec lui des traitements prescrits, y compris de la manière de les administrer, des effets indésirables potentiels à surveiller et de la date de la visite de suivi.

Si quelque chose vous tracasse une fois que vous êtes arrivé à la maison, n’hésitez pas à rappeler la clinique vétérinaire qui répondra très certainement à toutes vos questions. Il vaut mieux appeler le plus vite possible au lieu « d’attendre pour voir » et poser toutes les questions pendant les horaires d’ouverture de la clinique (et non pas au vétérinaire de garde).

Enfin, laissez du temps et de l’espace à votre compagnon pour qu’il se réhabitue à son environnement familier. Ne le sortez pas dans la hâte de son panier de transport, mais laissez-le sortir tout seul à son rythme. N’oubliez pas de le récompenser et de lui donner une bonne dose de caresses pour qu’il comprenne qu’il s’est bien comporté chez le vétérinaire. Ainsi vous « dédramatiserez » ce rendez-vous et vous sentirez bien mieux tous les deux.

GP-R-FR-NON-200800047

Autres articles de la rubrique