Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

Aboiements, grognements, gémissements, hurlements… que veulent dire ces vocalises ? - La Sante DE MON CHIEN
La Sante DE MON CHIEN

Aboiements, grognements, gémissements, hurlements… que veulent dire ces vocalises ?

Vous voudriez bien être médium pour comprendre ce que votre toutou adoré cherche à vous dire.

Mais pourquoi diable aboie-t-il ainsi ? Il grogne parce qu’il est en colère ou plutôt parce qu’il est terrifié ? Que veulent dire ces gémissements ? Le langage du chien peut véritablement déconcerter, d’autant qu’il varie d’un animal à l’autre. La communication passe aussi par le langage corporel de votre compagnon, qu’il faut essayer d’interpréter car cela forme un tout. Il existe cependant quelques règles générales qui vous aideront à déchiffrer ce qu’il tente de vous expliquer.

Quelles sont les différentes significations de l’aboiement ?

Nous sommes tous d’accord au moins sur un point : un chien qui aboie essaye de dire quelque chose ! Mais quoi ? En fait la signification de l’aboiement dépend de plusieurs critères : sa tonalité (intensité plus ou moins forte, sons plus ou moins graves ou aigus), sa durée (plus ou moins longue), sa fréquence (plus ou moins rapide).

Elle dépend aussi du contexte au moment précis de l’aboiement. De plus, l’aboiement ne représente pas forcément la même chose pour chaque chien. Son intensité ou son volume peut aussi augmenter en fonction du niveau de ses émotions. Il est donc essentiel de prêter attention au type d’aboiement et d’essayer de comprendre sa signification, par exemple :

  • Protection du territoire. Il est fréquent que votre chien se mette à aboyer fortement lorsqu’une personne ou un animal pénètre dans la zone qu’il considère comme « son » territoire. Plus la menace se rapproche, plus les aboiements sont forts, graves et rapprochés (voire incessants). Si l’on s’intéresse à son langage corporel, il semble en état d’alerte voire éventuellement agressif.
  • Signal d’alarme/peur. Certains chiens vont aboyer dès qu’ils entendent un bruit ou voient un objet auquel ils ne s’attendent pas (effet de surprise). Cela peut se produire n’importe où, pas seulement sur leur propre territoire. L’aboiement est souvent très rapproché, rapide.
  • Ennui/solitude. Les chiens vivent en « meute » et par nature détestent rester seuls. S’ils sont laissés seuls trop longtemps ils finissent par s’ennuyer, se sentent tristes et malheureux puis commencent à aboyer. Cet aboiement est souvent long, plaintif.

Complicité Basenji

  • Anxiété de séparation/aboiement compulsif. Les chiens qui aboient frénétiquement lorsqu’ils sont laissés seuls souffrent souvent d’anxiété de séparation. Elle s’accompagne d’autres symptômes (chien qui fait les cent pas, détruit tout ce qu’il trouve, est déprimé, malpropre).
  • Il peut aussi marcher en cercle ou d’un bout à l’autre de la clôture sans arrêt. Il semble aboyer uniquement pour entendre le son de sa propre voix. Ce type d’aboiement n’est pas considéré comme naturel et émanant d’un chien en bonne santé. Il est donc recommandé de consulter de préférence un vétérinaire (si possible comportementaliste) ou à défaut un éducateur spécialisé.
  • Joie/salutation/jeu. Les chiens aboient souvent pour saluer différentes personnes ou animaux. Ils montrent ainsi qu’ils sont heureux. Leur aboiement a généralement une tonalité plus aiguë (c’est plutôt plutôt un jappement) et le chien remue souvent la queue en même temps qu’il fait des petits bonds…
  • Attirer l’attention. Un chien peut aboyer lorsqu’il veut quelque chose comme une friandise, aller dehors, jouer… Ce sont alors des aboiements « distanciés » (espacés les uns des autres), plutôt aigus que graves.

Que veulent dire les grognements et grondements ?

Pour la plupart d’entre nous, lorsqu’un chien grogne, cela signifie qu’il est en colère. Il nous explique ainsi qu’il vaut mieux que nous n’approchions pas au risque de nous faire mordre. Si c’est effectivement la signification la plus courante du grognement, ce n’est pas la seule. En fait, si vous prêtez un peu attention à ses grognements, vous verrez qu’ils ne sont pas toujours identiques et délivrent différents messages.

Le grognement exprime différentes émotions allant de la peur à l’agressivité, de la colère à la fatigue, mais peut aussi être une sorte d’encouragement à jouer avec lui. Si vous vous intéressez au contexte et au type de grognement spécifique émis par le chien, vous arriverez mieux à comprendre sa signification.

Chien qui aboie

S’il grogne en montrant les dents, le regard fixe, les poils hérissés c’est plutôt un signal d’intimidation pré-agression alors que s’il grogne tout en affichant des signaux de jeu (battement de queue, petits sauts…) ce sera plutôt une invitation au jeu ; comme à chaque fois que le chien communique, tout est question de contexte !

Toutefois n’ignorez jamais un grognement (il s’agit souvent d’une phase préliminaire qui précède une agression), ne réprimandez pas non plus l’animal qui grogne (il risque de passer la fois suivante à l’agression sans grognement préliminaire !) mais essayez de comprendre son origine, proposez des signaux d’apaisement et consultez un vétérinaire comportementaliste si cela se répète pour tenter de résoudre le problème.

Le gémissement, signal de tristesse  ?

Les chiens gémissent ou pleurent pour de nombreuses raisons. Pour certains c’est une façon normale d’exprimer une excitation ou de demander quelque chose. Un chien frustré, qui souhaite sortir ou n’arrive pas à attraper son jouet favori coincé sous le canapé, peut parfaitement gémir. Mais le gémissement peut aussi refléter son anxiété, par exemple s’il doit monter en voiture et s’y sent mal à l’aise.

Attention, un problème de santé peut parfois être à l’origine de gémissements. Si vous notez des symptômes chez votre chien (vomissements, diarrhée, boiterie, perte d’appétit ou léthargie) accompagnés de gémissements, il est important de consulter votre vétérinaire.

De même si vous ne trouvez aucune raison expliquant ces gémissements, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire parce que votre chien peut être simplement en train de vous expliquer que quelque chose ne va pas.

New call-to-action

Le hurlement ancestral

La nuit les loups hurlent pour entrer en contact avec leur meute et marquer leur territoire. Nos compagnons, qui descendent du loup, ont évolué avec le temps et ne hurlent maintenant que très rarement. Certains chiens n’en sont plus capables et certaines races canines ne hurlent pas.

En revanche les chiens de traineaux hurlent encore pour communiquer à grande distance. D’autres chiens, par exemple qui restent seuls pendant de longues périodes, hurlent pour attirer l’attention ou entrer en contact avec des congénères éloignés.

D’autres encore peuvent hurler en réponse aux sons aigus qu’ils entendent comme la sirène des véhicules d’urgence, certains instruments de musique ou d’autres hurlements de chiens.

Pour conclure

Même s’il vous semble nécessaire de posséder certains dons de médium pour décrypter ce que dit votre chien lorsqu’il communique avec vous, en réalité il vous suffit simplement de l’observer attentivement.

Si vous faites attention à la hauteur (grave ou aiguë) de son aboiement ou à la tonalité de son grondement tout en examinant son langage corporel dans le contexte précis où vous vous trouvez, vous aurez en main toutes les clés pour déchiffrer le message qu’il vous transmet. Après tous les chiens ont passé des années à comprendre les humains afin de leur faire plaisir, c’est le moins que l’on puisse faire pour eux.

GP-R-FR-NON-200900065

Autres articles de la rubrique