Mon chien au quotidien

Les otites du chien

Partager

Si votre chien se secoue la tête ou se frotte les oreilles par terre, ou tout simplement s’il vous semble plus irritable et malheureux, il a probablement une otite, problème plutôt fréquent chez le chien.

En général le mot « otite » fait penser à une infection auriculaire, alors qu’il s’agit en réalité d’une inflammation de l’oreille parfois assez douloureuse pour votre chien.

Comment mon chien a-t-il pu attraper cette otite ?

Intéressons-nous à l’anatomie de l’oreille du chien. Le conduit auditif externe (CAE) est coudé, en forme de L ; de ce fait, les sécrétions auriculaires ont du mal à s’évacuer à l’extérieur du conduit. Cette particularité prédispose tout bonnement le chien au développement des otites, et certaines races plus encore que d’autres.

Il existe plusieurs types d’otites :

  1. l’otite externe est une inflammation du CAE (entre le pavillon et le tympan) qui peut évoluer, si le tympan est perforé, en une otite moyenne
  2. l’otite moyenne, inflammation de l’oreille moyenne ou bulle tympanique. Du liquide se forme en arrière du tympan, entraînant sa compression et de la douleur

Certaines races comme le cocker ou le berger allemand sont particulièrement sensibles au développement des otites, tout comme le Shar peï dont les CAE sont particulièrement étroits et le basset hound aux pavillons auriculaires particulièrement longs. Les otites internes sont beaucoup plus rares.

New call-to-action

Quelles sont les principales causes d’otite ?

Chez le chiot, l’otite externe est souvent provoquée par des acariens responsables de la gale auriculaire ou otodectique. Ces parasites, minuscules, sont très fréquents et provoquent des démangeaisons intenses, souvent accompagnées de la sécrétion d’un cérumen épais, noirâtre et sec.

Chez la plupart des chiens adultes l’otite est plutôt une réaction allergique, une hypersensibilité à un allergène présent dans l’environnement ou l’alimentation. Ces otites allergiques représentent 90 % des otites, et il n’est alors pas rare que votre chien présente souvent en plus une éruption (rougeur) cutanée à d’autres endroits du corps.

L’otite peut aussi être provoquée par un corps étranger, par exemple un épillet de graminée ou un brin d’herbe que votre chien aura trouvé au cours de sa promenade.

Une fois entré dans le CAE il s’y enfonce peu à peu sans pouvoir ressortir. L’oreille se met alors à couler, devient douloureuse et enflammée. D’autres facteurs peuvent également prédisposer aux otites comme :

  • un contexte général d’allergie (atopie, allergie aux piqûres de puces…) ou de troubles cutanés sous-jacents
  • un mauvais nettoyage d’oreille (par exemple en utilisant du matériel trop pointu et blessant)
  • l’accumulation de sécrétions ne pouvant s’écouler du conduit auditif
  • des piqûres d’insectes
  • des troubles hormonaux (endocriniens)
  • un mauvais fonctionnement thyroïdien

Comment puis-je savoir que mon chien a une otite ?

Votre chien a certainement un peu de mal à vous expliquer que quelque chose ne va pas. C’est donc à vous de rechercher avec soin s’il présente des signes d’otite, qui peuvent faire partie de la liste suivante :

  • il se secoue constamment la tête ou la tient penchée sur le côté
  • il se frotte la tête et les oreilles par terre (pour arrêter les démangeaisons)
  • il se gratte souvent la tête et les oreilles
  • le pavillon de l’oreille peut être rouge
  • les oreilles peuvent dégager une odeur inhabituelle
  • vous pouvez observer un écoulement auriculaire
  • certains chiens peuvent devenir agressifs en raison de la douleur, en particulier lorsque vous leur touchez les oreilles ou la tête

Si votre chien souffre d’une otite d’origine allergique, certaines parties de son corps peuvent aussi être enflammées, le démanger ou présenter des éruptions (boutons). Ces éruptions cutanées s’observent le plus souvent sur les pattes, l’intérieur des cuisses ou la face.

Si l’otite est provoquée par un corps étranger, les symptômes apparaissent brutalement : votre chien se secoue violemment la tête comme pour se débarrasser de ce qui est entré dans son oreille. Très souvent une seule oreille est atteinte.

En revanche, les otites d’origine parasitaire sont généralement chroniques. Elles se développent lentement et les symptômes s’aggravent avec le temps. Certaines otites d’origine bactérienne ou provoquées par des levures dégagent une mauvaise odeur.

GP-R-FR-NON-200700042