Choix du chiot, propreté

Partager

Adopter un chiot est une expérience excitante, qui fait ressentir de grandes émotions – du pur bonheur à l’amour inconditionnel – mais il ne fait aucun doute qu’il peut parfois s’agir d’une tâche difficile.

Accueillir votre chiot et faire de lui un nouveau membre de votre famille est l’une des expériences les plus gratifiantes de votre aventure commune. Il existe tellement d’informations disponibles, qu’il est bon de rappeler les bases, et ce à quoi vous devez vous attendre lorsque vous rapportez votre boule de poils et de joie à la maison.

Notre guide des soins aux chiots a été conçu pour vous aider à donner à votre chiot le meilleur départ dans la vie.

Adopter ou acheter ?

Lorsque vous décidez de prendre un chien, l’une des premières décisions importantes est de savoir si vous souhaitez acheter un chiot ou l’adopter. Les deux options ont leurs avantages et inconvénients, il est donc important de réfléchir à ce qui est le mieux pour vous et à ce que vous souhaitez vivre.

Si vous décidez d’acheter, vous pourrez voir les parents biologiques du chiot et l’environnement dans lequel il a grandi. Un autre avantage est que votre chiot aura déjà commencé son processus de socialisation et développé des compétences sociales.

L’achat signifie également que vous pouvez sélectionner la race qui vous convient. Certaines races de chien sont plus indépendantes, d’autres sont plus actives ou plus passives – chaque race s’accompagne de ses propres traits de caractère et il est important de les connaître pour comprendre s’ils vous conviennent et correspondent à votre style de vie.

Si vous choisissez d’adopter un chiot, cela présente aussi des avantages. Tout d’abord, il se peut qu’il soit déjà éduqué à la propreté et obéissant, et il aura déjà été socialisé auprès des humains et d’autres chiens. Deuxièmement, et c’est peut-être plus important encore, vous donnez au chiot une chance qu’il n’aurait peut-être pas eue autrement.

Pesez les avantages et les inconvénients des deux options, et décidez de ce qui est le mieux pour vous et votre style de vie – quel que soit le chemin que vous choisissez, vous serez récompensé(e) par ce nouveau membre dans votre famille et vous commencerez un parcours passionnant ensemble.

Avant de la ramener à la maison

Avant même que le dernier membre de la famille ne fasse son apparition dans votre foyer, planifiez et préparez son arrivée pour prendre un bon départ dès votre première journée ensemble. Après avoir décidé avec votre famille que vous allez adopter un chien, organisez une réunion (ou plusieurs !) pour vous assurer que vous serez tous sur la même longueur d’onde. Décidez :

  • Qui est responsable de son alimentation
  • Qui va sortir le chiot et le promener
  • Qui est chargé de lui apprendre la propreté et à faire ses besoins dans le jardin
  • Le vocabulaire que vous utiliserez au sein de la famille pour éduquer votre chien

Si vous avez des enfants, définissez les attentes concernant le premier jour afin de veiller à ce qu’ils ne submergent pas le nouvel arrivant.

Préparez votre maison de sorte qu’elle soit sécurisée pour le chiot : assurez-vous que les produits ménagers sont hors de portée, que les câbles ne traînent pas et sont fixés, et retirez les tapis et les plantes.

Préparez le matelas ou la niche de votre chiot et achetez les fournitures dont vous aurez besoin, comme les bols de nourriture et d’eau, le collier, la laisse et une plaque d’identification. Faites une liste afin de pouvoir vérifier que vous avez tout ce qui est nécessaire.

New call-to-action

Il est essentiel que vous trouviez un vétérinaire avec lequel vous vous sentez à l’aise. Vous devrez également vérifier les injections et vaccins que votre chiot doit recevoir pour prévenir certaines maladies et protéger votre animal.

Plan de vaccination

Il est important de parler à votre vétérinaire du plan de vaccination de votre chiot. Les chiots peuvent être vaccinés à partir de l’âge de 6 semaines, mais la plupart des personnes qui adoptent un chien le reçoivent à un âge plus avancé, alors discutez avec votre vétérinaire pour décider d’un plan de vaccination.

Chiot qui prend son bain
Chiot qui prend son bain

Votre vétérinaire rencontrera votre nouveau chiot, lui fera un examen de contrôle général et décidera du calendrier de vaccination. Les vaccinations sont généralement administrées en deux ou trois injections selon l’âge de votre chiot, à des intervalles de deux semaines ou plus.

Vous devez savoir que votre chiot peut avoir besoin de vaccinations contre les maladies suivantes :

Assurez-vous de consulter votre vétérinaire pour connaître les vaccinations dont votre chiot a besoin. Les vaccinations sont essentielles pour avoir un animal heureux et en bonne santé.

L’immunité se développera en quelques semaines après la vaccination, et votre vétérinaire vous indiquera quand votre chiot pourra interagir en toute sécurité avec d’autres chiens immunisés.

Votre vétérinaire vous remettra un certificat de vaccination que vous devrez garder pour prouver que votre chiot a reçu toutes les injections et qu’il est à jour de ses vaccinations.

L’arrivée de votre chiot

Après avoir accueilli votre chiot dans votre foyer, démarrez du bon pied en établissant une routine en ce qui concerne l’alimentation, les temps de repos, l’éducation à la propreté et, bien sûr, les temps de jeux !

Votre chiot aura aussi besoin de temps seul, n’ayez pas peur de le laisser pendant de courtes périodes et ne cédez pas aux gémissements. Votre chien a besoin d’espace, et vous devez le préparer à rester seul sans vous !

Chiot dans les bras de sa maitresse

Éducation à la propreté

L’éducation du chiot à la propreté nécessite de la cohérence. Elle vous permet de créer un lien étroit avec votre chiot, mais vous devrez être patient(e) tout au long de ce processus.

Il peut falloir jusqu’à 4 à 6 mois pour qu’un chiot devienne propre. Les experts recommandent de commencer à éduquer les chiots à la propreté lorsqu’ils sont âgés de 12 à 16 semaines.

Commencez en gardant le chiot confiné dans une zone plus petite, comme sa niche ou une pièce. Vous pouvez donner plus de liberté à votre chiot lorsqu’il apprend à ne pas faire ses besoins à l’intérieur.

Il est important d’établir des horaires pour les repas. Une fois qu’un programme a été mis en place, ne donnez pas à manger à votre chiot entre les repas.

L’éducation commence dès le matin, c’est le moment de sortir votre chiot, puis de nouveau à intervalles réguliers (de 30 à 60 minutes). Sortez votre chiot de nouveau après sa sieste, et après les repas. Sortez-le de nouveau avant le coucher et si vous prévoyez de le laisser seul pendant un certain temps.

Lorsque vous sortez votre chiot pour lui faire faire ses besoins, emmenez-le au même endroit à chaque fois. L’endroit lui deviendra familier et cela l’encouragera à faire ses besoins naturels ! Vous devez rester avec votre chiot pendant que vous l’éduquez à la maison et le féliciter lorsqu’il fait ses besoins à l’extérieur.

Surveillez les signes indiquant que votre chiot a besoin de sortir :

  • Gémissements
  • Aboiements
  • Renifle ou gratte la porte
  • Tourne en rond

Des accidents peuvent se produire – cela fait partie du processus d’apprentissage ! Ne vous énervez pas après votre chiot si un accident se produit dans la maison. Poursuivez simplement la routine établie et restez cohérent(e).

GP-R-FR-NON-200100012