Les maladies parasitaires

Si vous avez un chien, vous savez fort bien qu’il représente une véritable bouffée d’air frais, car il vous oblige à sortir plusieurs fois par jour ! Il est même parfois difficile de savoir qui promène qui, mais ce qui est vrai, c’est que l’air frais et le soleil nous mettent du baume au cœur et améliorent notre humeur.

Toutefois, avant de sortir avec votre compagnon, vous devez vous assurer qu’il est bien protégé de toutes ces petites bêtes qui cherchent à le piquer ou à le mordre à travers son pelage (comme les tiques, les moustiques et les phlébotomes) parce qu’elles peuvent lui transmettre des maladies graves et faire des ravages.

Avec le réchauffement climatique, les températures s’élèvent et les hivers sont plus cléments ; les parasites externes survivent alors plus longtemps et peuvent transmettre ces maladies pendant plusieurs mois.

De même, les gens voyagent beaucoup avec leur animal, qui attrape des maladies parasitaires présentes sur place et les ramène en rentrant ; celles-ci s’implantent alors dans de nouvelles régions indemnes jusque-là. Voici quelques informations sur ces maladies qui pourront vous aider à protéger votre compagnon ainsi que vous-même.

Ces diverses maladies vectorielles du chien (c’est-à-dire transmises par un insecte ou un acarien servant de vecteur) sont les plus fréquentes observées en France. Toutefois il en existe d’autres comme l’hépatozoonose ou la paralysie à tique, toutes deux transmises par des tiques, ainsi que la filariose sous-cutanée du chien transmise par des moustiques.

Sur le continent américain la fièvre pourprée des Montagnes rocheuses est provoquée par une bactérie du genre Rickettsia rickettsii transmise par une tique. C’est une affection particulièrement grave, qui peut être mortelle aussi bien chez le chien que chez l’Homme. Heureusement, elle n’est pas observée en France ou en Europe.

Que faire pour protéger son chien ?

Ces parasites même s’ils sont microscopiques ont un impact très important sur la santé de votre animal ! C’est pourquoi il est primordial de prendre toutes les précautions nécessaires pour  protéger votre compagnon à tout moment.

Demandez à votre vétérinaire quelles sont les meilleures options pour prévenir la dissémination des maladies canines transmises par piqûres de moustiques ou de phlébotomes ainsi que les morsures de tiques.

La prévention antiparasitaire reste essentielle et doit être maintenue tout au long de l’année afin de réduire les risques d’infection et les maladies graves. Le retrait des tiques plantées est indispensable, même si votre animal est déjà protégé par un antiparasitaire externe.

Dans certains cas des vaccins sont également disponibles pour protéger encore plus votre compagnon (en France nous disposons de vaccins contre la leishmaniose, la piroplasmose et la borréliose de Lyme).

Pour la dirofilariose votre vétérinaire pourra vous proposer des mesures supplémentaires pour éliminer les microfilaires avant qu’elles ne se développent en filaire. De ce fait, n’oubliez pas de le prévenir avant de vous rendre dans une zone à risque.

Dans cette rubrique :

Les maladies de mon chien « … »
Les maladies de mon chien « … »
Les maladies de mon chien « … »
Les maladies de mon chien « … »

GP-R-FR-NON-200600062